Je viens de voir la toujours très insignifiante « Bonne nouvelle TVA ». Celle-ci portait sur un Salon ou un Forum dédié aux gens à mobilité réduite, ceux-là même que la rectitude politique nous conseille d’appeler gens du troisième âge et personnes à mobilité réduite plutôt que vieillards et handicapés. Est-ce cette même rectitude politique qui a empêché TVA – ou tout autre réseau de télévision – de ploguer dans son bulletin de nouvelles ou dans sa fabuleuse Bonne nouvelle TVA le Forum mondial sur l’excision? Pourtant, les deux Forums dont il est question ici ont eu lieu au même endroit, à savoir une des salles (peut-être la même) du Palais des Congrès de Montréal. Encore pourtant, les deux Forums ont envoyé moult quantité de communiqués de presse aux médias de la province. Pourquoi alors n’a-t-on parlé que du Forum sur les gens à mobilité réduite?  

Le Forum mondial sur l’excision dont je parle a eu lieu il y a deux ans, peut-être trois. Qu’importe. Le fait est que j’y étais. Je l’ai même filmé. J’étais arrivé très tôt le matin, pour pouvoir m’installer convenablement, et en voyant la taille de la salle réservée et le nombre de chaises dans la place, je me suis dit que ça allait être énorme. Je me suis retrouvé à être un des premiers médias « officiels », et fort étrangement, l’un des seuls. La conférence a commencé alors qu’il y avait très peu, mais alors là, très peu de gens. On a demandé à tous ceux présents d’occuper les premières rangées et nous avons tous obéi sagement. Mais de regrouper les gens a eu pour effet de nous montrer à tous combien de sièges étaient réellement vide. J’estime à moins de 20% la proportion des places occupées, peut-être même moins de 15%. À neuf heures le matin, cela semblait sans importance, et plusieurs se sont dits comme moi que les vrais médias arriveraient sans doute avec un peu de retard.  

Mais le temps a passé et il y eut très peu de nouveaux visages. Le contenu de la conférence n’était pourtant pas anodin! Certes, il y a eu beaucoup de bavardage, mais ça n’enlève rien au problème. Et puis, si les médias ne sont attirés que par les images spectaculaires, ils ont manqué le bateau et pas à peu près! Nous avons eu droit à un diaporama très détaillé sur l’excision. Je n’ai évidemment rien manqué de ces images, en caméraman consciencieux, mais personne ne peut demeurer insensible à la vue d’horreurs semblables. Et pourtant, j’avais une vaste expérience en images d’horreurs, m’étant tapé des images d’archives nazies qui hantent encore mes cauchemars. Mais malgré ce diaporama rempli de gros plans d’appareils génitaux féminins complètement ravagés, du cadavre d’un enfant mort-né sitôt « sorti » (façon de parler) du vagin recousu (et mal) de sa mère, et d’autres tout aussi inoubliables, les seuls médias que j’ai vu se présenter furent des gens de la radio. La radio!!! Aucune caméra autre que la mienne et celle d’un ou deux individus participant au Forum n’est venue capter ce contenu non-canadien mais ô combien humain. Radio-Canada n’a dépêché qu’un journaliste de la radio. TVA, qui pourtant adore se nourrir de gros drames humains, n’a même pas envoyé un reporter tandis que l’hélicoptère du réseau était trop occupé à filmer les piscines des banlieues. Quant à TQS, personne n’a songé à mettre Jean Lajoie sur l’histoire, lui qui perd connaissance sitôt qu’une grand-mère voit son chien se faire écraser. Seuls quelques représentants de différentes radios, ainsi que plusieurs membres d’Organismes Non Gouvernementaux, étaient présents sur les lieux, en plus évidemment des gens de la communauté africaine dont certains avaient même fait le voyage depuis Winnipeg, l’Europe et l’Afrique.  

Mais qu’aurait-il donc fallu pour que ce Forum, nécessaire et même vital, en arrive à intéresser les grands réseaux? Eux qui raffolent pourtant d’histoires juteuses et de drames en tout genres, pourquoi ont-il boudé le Forum sur l’excision? En principe, il leur convenait admirablement. Je ne veux rien enlever à ceux qui ont participé au Forum sur les gens à mobilité réduite. Mais je m’inquiète qu’on accorde plus d’importance à ce Forum qu’à celui sur l’excision. Je cherche surtout à comprendre.  

Il va sans dire qu’une personne à mobilité réduite vit un drame certain. Il est important de voir à améliorer la vie de ceux qui sont dans un tel état, et donc, je comprends parfaitement qu’on en parle même si je trouve qu’on pourrait probablement nous le communiquer autrement plus efficacement que dans l’insipide Bonne nouvelle TVA. Mais toute femme qui a subi l’excision de son clitoris, ou qui vit dans la peur d’un jour devoir être excisée vit elle aussi un drame qui va fort changer sa vie et celle de plusieurs autres. Il est inconcevable qu’encore aujourd’hui, il faille attendre qu’une femme soit menacée d’expulsion et craigne de retourner dans son pays d’origine de peur que sa fille y soit excisée pour se décider de parler de l’excision. D’ailleurs, cette seule nouvelle a fait plus jaser récemment que le fameux Forum mondial sur l’excision auquel j’ai assisté. Grand bien fasse qu’on ait parlé de cette femme puisque notre gouvernement est revenu sur sa décision et elle ne sera plus expulsée. Mais pourquoi alors avoir choisi d’ignorer le Forum sur l’excision? N’était-ce pas assez dramatique au goût des grands diffuseurs?  

Se peut-il que ce soit autre chose? Comme un mal plus profond, plus sournois, et qui ronge encore notre société jusque dans le fonctionnement de nos médias? Et si c’était des hommes qui se faisaient mutiler le pénis? En parlerait-on plus? Ou même, s’il était encore question d’excision, mais qu’au lieu d’Africaines, ce soit des occidentales blanches qui le subissait? Sans doute en parlerait-on depuis fort longtemps, et beaucoup plus souvent. Hélas, celles qui subissent cet acte inqualifiable ont deux choses qui jouent contre elles : ce sont des femmes et elles sont noires. Comme je voudrais avoir tort dans mon argumentation, mais à ce stade-ci, je garde fort peu espoir de me faire convaincre du contraire.  

Et pendant ce temps, Jean Lajoie mouille son slip en nous présentant un citoyen du troisième âge faisant du jogging tous les jours, TVA nous assure que Ginette Lafleur qui travaille au McDonald’s de Trois-Rivières depuis 36 ans est une Bonne nouvelle et Radio-Canada organise des concours de chant et de danse afin de s’assurer de garder une partie de l’auditoire de bonnes femmes généralement branchées sur TVA…