On savait qu’un concours avait lieu depuis le début de l’année dans le but de faire choisir des villes pour la nouvelle version du jeu Monopoly. Les résultats ont été annoncés cette semaine. Comme cerise sur le gâteau de l’été de merde qu’on a jusqu’ici, on pouvait difficilement trouver mieux! Montréal hérite de l’emplacement le plus cher du jeu, celui tenu dans la version originale par la case Promenade.

La nouvelle a semblé faire des heureux à la grandeur de la ville. Eh bien, pas moi. Si certains, comme le maire Tremblay, lèvent leur chapeau aux milliers d’internautes ayant voté pour la métropole, de mon côté ça ne me donne que le goût de vomir tout mon écœurement sans même passer Go!

Non mais franchement, faut le faire. Se réjouir que notre ville obtienne l’emplacement le plus cher d’un jeu dédié à la gloire du capitalisme, c’est du délire! Faut se faire soigner! Le but du jeu est d’amasser le plus d’argent possible en jouant à l’homme d’affaires, le titre même du jeu est clair : monopole! De belles valeurs, non? Devenir riche en écrasant la compétition, et s’assurer d’amasser tout le magot en ne laissant des miettes que pour la compétition! Le maire avait organisé un événement festif dans le Vieux-Port pour célébrer cette « victoire ». Décidemment, c’en est un qui a les priorités aux bonnes places : le Monopoly en-avant des nids de poule, c’est winner, très winner…

Et les « Canadians » ont de quoi être fiers : Vancouver et Toronto font aussi partie des villes qui se retrouveront sur le plateau de la version Internationale du célèbre jeu. Moins de chance pour Winnipeg, Calgary et Québec qui n’ont pas été retenues. Hon…

J’imagine que les ventes du jeu avaient chuté ces dernières années. Quelle famille n’a pas son jeu de Monopoly quelque part dans une garde-robe? Il fallait donc le remettre au goût du jour afin de s’assurer de rehausser les ventes un peu. Il y a bien eu quelques tentatives qui n’ont pas eu l’air de connaître beaucoup de succès, comme les versions Star Wars, Le Seigneur des Anneaux et Les Simpsons, et même un Monopoly Astérix pour nos cousins français. Rien qui n’assure à la compagnie de rejoindre le plus grand public possible, donc. En sortant sa version Internationale, Hasbro s’assure d’attirer l’attention des consommateurs du monde entier, puisque des villes de partout seront du nouveau jeu : Londres, Paris, Pékin, Tokyo, Barcelone, Riga (en Lettonie), Taipei (Taiwan) et Gdynia (Pologne). Bref, des dollars, des dollars et encore des dollars pour la compagnie Hasbro, et des vrais, ceux-là.

Les gens ont beau tous avoir une si pas deux versions du Monopoly chez eux, plusieurs vont se précipiter pour l’acheter au plus vite. Les adultes voudront redécouvrir ce jeu auquel ils n’ont pas joué depuis si longtemps, les enfants voudront l’avoir pour le simple plaisir d’avoir un nouveau jeu, et ainsi de suite. Mais quoi enfin, il n’y a rien de nouveau là-dedans! C’est le même jeu merdique, avec les mêmes règles capitalistes et les mêmes objectifs. On a seulement changé le contenant. De la poudre aux yeux sur une crotte, ça reste une crotte quand même. Enfin…

Le président de Tourisme Montréal, Charles Lapointe, se réjouit que le fait d’avoir le nom Montréal sous les yeux incite les joueurs de Monopoly à venir visiter la ville. Ah? Il a déjà eu le goût de visiter le Kentucky, l’Indiana ou le Connecticut en jouant au Monopoly, lui? Ça n’a jamais été mon cas, et je doute fort que ceux qui ont visité la Caroline du Nord, la Virginie ou le Vermont aient été convaincus de le faire grâce au fait que des avenues du célèbre jeu en portaient le nom. Mais bon, depuis qu’on a découvert que le ridicule ne tuait pas, certains se lâchent lousse!

Heureusement, certains gardent la tête froide. Ainsi, l’émission Infoman de Jean-René Dufort avait fait campagne en invitant les internautes à voter pour Hérouxville! Celle-ci n’a pas été retenue à ma grande déception. Par contre, l’an passé, lors de la création d’une version de Monopoly France, les français s’étaient mobilisés et avaient voté en si grand nombre pour la ville de Montcuq (authentique! C’est dans la région du Lot) que celle-ci avait terminé au premier rang! Hélas, Hasbro s’était permis de ne pas inclure Montcuq dans son jeu afin de ne pas choquer un public familial. Ah ben, c’est un des privilèges des sociétés capitalistes : ne pas respecter le vote des internautes ni même ses propres règlements! La décision de Hasbro de ne pas laisser Montcuq faire partie de sa version France du Monopoly a suscité de sévères critiques de la part des votants et des médias, à un point tel que la compagnie a annoncé la sortie d’une édition spéciale consacrée à Montcuq! Malgré tout, le maire de Montcuq parle d’injustice et Télérama qualifie cette décision de « scandale » et de « parodie de démocratie participative ».

Apparemment, Hasbro aurait de nouveau discrètement évincé Montcuq de la version Internationale. Je ne sais pas pour vous, mais moi, j’ai très hâte de voir la réplique de Montcuq!

Plus d’info ici:
http://television.telerama.fr/television/21753-montcuq_popularise_par_le_petit_rapporteur_entre_pas_au_monopoly.php