C’est bien beau de vouloir faire la compétition à RDS, encore faut-il savoir le faire avec compétence. Lancé il y a plusieurs mois déjà, le réseau TVA Sports continue de ne pas m’impressionner. Et ce n’est pas avec le tennis, un sport que j’adore, que le nouvel outil de propagande de PKP va me convaincre de passer des heures à regarder ce réseau.

Quelle n’était pourtant pas ma joie de constater que je n’aurais plus à attendre les grands chelems pour avoir la chance de regarder du tennis à RDS. TVA Sports présentait cette semaine quelques matchs du tournoi de Granby et plus relevé encore, en ce moment un match de demi-finale au tournoi de Hambourg. Mais n’est pas Hélène Pelletier qui veut, et idem avec Yvan Ponton. J’ignore le nom des deux bougres qui commentent présentement le tennis à TVA Sports, mais ils tiennent plus des Dupont-Dupond que des Pelletier-Ponton.

– Cette joueuse a déjà été numéro 2 mondiale…
– Oui. Cette joueuse a déjà atteint le rang de numéro 2 mondiale…

Fameux, non? Je dirais même plus : fabuleux!

Mais ce qui me frappe le plus depuis tantôt, alors que j’écoute le… euh… tennis à euh… TVA Sports, c’est… euh… exactement cela!

– Alors… euh… Cilic, euh… deuxième… balle…

Il en est ainsi presque chaque fois, et la « euh-tite » dont souffre le commentateur semble contagieuse puisque l’analyste est également capable d’y aller de son lot de… euh… de euh!

– Il a complètement… euh… raté sa balle et euh… ça a été un… euh… jeu d’enfant pour euh… Cilic… qui n’a eu qu’à euh… déposer la balle euh… de l’autre côté.

Un véritable morceau d’anthologie! Je dirais même plus : euh, un véritable euh morceau euh d’anthologie euh!

Je laisse le mot de la fin au commentateur qui a à de nombreuses reprises rebaptisé le réseau pour lequel il travaille, euh, je veux dire, pour lequel il euh démolit euh sa euh crédibilité comme euh commentateur :

« Vous euh écoutez euh le tennis euh à euh TVAEUH Sports… »